Introduction du petit coléoptère de la ruche Aethina tumida dans le sud de l’Italie

Nous avons appris la présence avérée du petit coléoptère des ruches Aethina tumida en Italie. Ces captures ont été faites dans le cadre d’un dispositif de surveillance de l’apparition sur le territoire italien de ce parasite.

Alerte: introduction du petit coléoptère de la ruche Aethina tumida dans le sud de l’Italie

Nous avons appris la présence avérée du petit coléoptère des ruches Aethina tumida en Italie. Le dernier bilan officiel du 16 mars 2015 fait état de 61 foyers identifiés (dont un en Sicile qui correspond à un apiculteur ayant ramené des colonies de Calabre).
 

Les conséquences sanitaires et économiques peuvent se révéler importantes en cas d’introduction en France du petit coléoptère des ruches qui est un Danger Sanitaire de 1ère catégorie.

 

Menace d’introduction du petit coléoptère des ruches, Aethina tumida, en France: appel à la responsabilité de chaque apiculteur

GDS France, ADA France et la FNOSAD ont rédigé un courrier aux apiculteurs, les invitant à informer leur DD(CS)PP locale de tout risque d’infestation possible.
 

Étant donné l’importance des mouvements et des échanges apicoles entre l’Italie et les autres pays européens, dont la France, et l’impossibilité de connaître la date d’arrivée du petit coléoptère sur le sol italien, il est à craindre que des apiculteurs aient pu, sans le savoir, l’introduire sur notre territoire :

  • à la suite de transhumance dans le Sud de l’Italie ;
  • à l’occasion d’importation d’abeilles (reines, essaims, paquets d’abeilles) ;
  • à l’occasion d’achat de matériel apicole en provenance directe ou indirecte du Sud de l’Italie.

Il est donc rappelé à tous les apiculteurs qui se sont trouvés dans une des situations citées plus haut, entre mars et décembre 2014, et qui, pour diverses raisons, n’ont pas suivi les obligations réglementaires de déclaration de transhumance ou d’importation, de se signaler auprès de leur DD(CS)PP afin que le risque puisse être évalué et que la visite éventuelle de leur rucher puisse être organisée. Masquer la situation expose à des risques de poursuites pénales.

Il est primordial de faire preuve de responsabilité et de sens civique, pour ne pas mettre en danger, plus qu’elle ne l’est déjà, la santé des abeilles, en facilitant l’installation irréversible d’Aethina tumida sur notre territoire, actuellement indemne.

L’enquête épidémiologique est en cours

L’ANSES a mené des investigations  dans les ruchers voisins du site qui se sont révélées négatives.
 

Suite à l’alerte récente concernant la découverte du petit coléoptère de la ruche dans le sud de l’Italie, vous trouverez les informations relatives à cet événement sur le site de la plateforme épidémiologique santé animale : http://www.plateforme-esa.fr/

Les informations consolidées que le LRUE santé de l’abeille reçoit du terrain seront centralisées sur ce site. Aussi  nous vous invitons à le consulter assez régulièrement, la situation épidémiologique étant susceptible d’évoluer en fonction des résultats des inspections effectuées par les autorités sanitaires italiennes.  

Il est important de relayer ces informations auprès des acteurs de la filière apicole, aussi veuillez ne pas hésiter à diffuser largement auprès de vos réseaux respectifs.

Fiche technique sur Aethina tumida produite par le LRUE pour la santé des abeilles

Le laboratoire national de référence (LNR) Maladies des abeilles de l’ANSES a réalisé début 2013 une plaquette d’information portant sur Aethina tumida.

 

Il est primordial d’assurer une bonne surveillance du territoire pour ce ravageur des colonies d’abeilles, afin de permettre de donner l’alerte au plus tôt en cas d’introduction.Ce document est à destination des apiculteurs et de toute personne concernée par l’apiculture. En effet, les apiculteurs sont les personnes qui surveillent le mieux et le plus souvent leurs colonies. Il est donc important qu’ils aient cette information à leur disposition.

 Télécharger la fiche technique_Janv2013.pdf

Dernière mise à jour

2015-09-11 14:06:52

L'expertise technique et scientifique

au service de la filière apicole